17 mai 1940 canal de Charleroi

Journée du 17 mai 1940

a)    Exécution du mouvement de repli du gros de la division
Le mouvement de la colonne du Sud s’effectue sans difficulté, par le pont de la Grande Route de Charleroi à Mons.

 

Le 14e zouaves qui n’a pu utiliser le pont de Roux avant le lever du jour par suite du passage d’éléments de la 12e D.I.M. est pris en cours de route par des éléments ennemis sur son flanc droit.

 

Il parvient néanmoins, sans perte sensible, à franchir le canal et à s’installer sur la rive ouest, sa droite au pont de Motte en liaison avec le III/24 R.T.T. sa gauche au pont de Roux, en liaison avec le 150e R.I. de la 12e D.I.M.

 

Ce régiment ne maintient sur la rive est que le détachement de flanc garde qui a couvert sa marche pendant la traversée du pont de Roux en s’installant aux lisères nord du chef lieu de Jumet.

 

Ce détachement composé de :

-       La 6e Cie du 14e zouaves                   ) aux ordres du Cdt

-       1 SM ( ?)                                                 )           de

-       1 section de 25 de la CRE ( ?)           ) la 6e Cie

est maintenu sur la rive Est du canal, par ordre du Général Cdt la 5ème D.I.N.A. afin d’assurer le libre accès du pont de Motte aux éléments maintenus sur la rive Est.

a)    Tête de pont de Charleroi

Est constitué :

Au Sud : par les 2 Btn du (4e ?) R.I. qui tiennent le passage de la Sambre entre le Canal de Charleroi et le Chatelet

A l’est : par le détachement Thomas tenant le front : hauteur du Canal de la Sambre entre Pont du Loup et Farciennes, … ouest de …

Au nord : par les éléments du G.R. qui surveillent le front : Vieux-Campinaire (élémnts du G.R. N°95) Ransart (escadron moto) débouché sud de Gosselies (escadron de reconnaissance en liaison à Jumet avec le détachement du 14e zouaves).
2 escadrons à cheval sont réservés au nord de Pironchamps.

b)    Activité de l’ennemi
Dès le début du jour, les mouvements des détachements ennemis … sont signalés sur la route de Tempoux à Gosselies où de fortes patrouilles ennemis (motocyclistes appuyés par quelques voitures blindées) prennent contact sur le front de la tête de pont de Charleroi.

En particulier, vers 10 h. une reconnaissance motorisée ennemie se heurte à Vieux Campinaire au G.R. 95 ; arrêtée puis vivement refoulée et poursuivie elle laisse entre nos mains quelques blessés prisonniers.

Vers la même heure, le Détachement du 14e zouaves vivement pressé par un détachement ennemi à l’Est du Pont de Motte les refoule en mettant hors de combat 2 voitures blindées ennemies.

Ces petites actions de détail menées avec décision par les exécutants suffirent à retarder la pression ennemie sur Charleroi.

Mais, autour de Gosselies, la pression ennemie s’accentue sur le Canal de Charleroi. Violents combats au nord de cette localité.

c)    Repli des éléments de la tête de pont de Charleroi
Vers 12 heures, le Cdt la 5ème D.I.N.A. apprend par un compte-rendu du Cdt. De l’I.D. 5/NA que la mise en place de la Division sur la rive ouest du Canal est terminée. Les éléments de la 1e D.L.M. ( ?) qui assuraient la garde du canal en attendant l’arrivée de des 12e D.M. ( ?) et 5ème D.I.N.A.

Peu après parvient au P.C. de la 5ème D.I.N.A. un ordre du Ve C.A. prescrivant un repli à l’ouest du canal de tous les éléments français encore stationnés à l’Est.

Le repli s’exécute sans difficulté – les ponts de la Sambre sont détruits avant le repli, le mouvement s’exécute dans l’ordre :

-       Détachement Thomas (ajout manuscrit I et III/6RTM)

-       Bataillon du 4e ? R.I.

-       Eléments du G.R.

Des tirs d’artillerie effectués par le 22e R.A. puis par le 222e R.A. sur les rassemblements ennemis signalés à l’est de Gosselies facilitent le décrochage.

Après inspection de la position de résistance sur le Canal et prise des disposotions nécessaires à la destruction du pont du Canal de Charleroi, le Cdt. de la 5ème D.I.N.A. se rend au P.C. du Ve C.A. à Rouveroy où il est convoqué pour y recevoir des ordres pour la nuit du 17 au 18.

La 5ème D.I.N.A. y reçoit l’ordre de poursuivre son mouvment de repli au cours de la nuit. Elle doit se porter sur Binche – sur la coupure de la Trouille et s’y installer définitivement face au Nord-Est.

Limite avant de la position de résistance : Rte Harmignies Givry, puis lisières Est du bois 1 km à l’ouest de Rouveroy, lisières Est de Vieux Rang.

Liaison avec la 12e D.I.M. sur la ligne Harveng – Harmignies (des localités à la 12e D.I.M.) liaison avec les troupes des S.F. à Maubeuge) Vieux-Rang.

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×