25 mai 1940 Projet d'offensive sur Cambrai

Journée du 25 mai.

Le Cdt. de la 5e D.I.N.A. est convoqué dans la matinée au P.C. du C.A. à Raches pour y recevoir des ordres relatifs à un projet d’opérations offensives des forces franco-britanniques en direction de Cambrai.

Cette opération doit être effectuée par 2 divisions britanniques et 3 divisions françaises : la 25° D.I.M. – 2° D.I.N.A. et 5° D.I.N.A.

Les 2° D.I.N.A. et 5° D.I.N.A. doivent couvrir le flanc gauche des forces alliées qui attaquent en direction de Cambrai. Elles doivent progresser en direction générale : Estrée, Dechy, atteindre Etang, Marquison. (ndlr. Dechy, Estrée, Etang de l’Ecluse, Marquion).

Afin de permettre à la 5e D.I.N.A. de disposer pour l’opération offensive de toutes ses unités organiques, le I/24° R.T.T. doit être relevé aux lisières ouest de Douai, en fin de soirée du 25 par le III° Btn du 106°R.I. prélevé sur le détachement du Colonel Tardu qui tient le canal de la Hte ( ?) Deule entre Dourges et Douai.

Ce projet implique le rétablissement préalable du passage sur le Canal de la Sensée et la constitution d’une tête de pont permettant d’en déboucher.

Des ordres sont aussitôt donnés par le Cdt de la 5e D.I.N.A. pour la constitution de passerelles et le franchissement par surprise du canal au cours de la nuit par de petits éléments d’infanterie chargés de prendre pied avant le lever du jour sur la rive opposée.

Dans l’après-midi du 25, liaison avec le Général Dame Cdt la 2° D.I.N.A. au P.C. de la 5e D.I.N.A. à Loffres. Il est convenu que l’offensive des 2 D.I. commencera par une opération préliminaire en vue d’atteindre l’objectif Arleux, Estrée, Gouy, ??orbeleux (NDLR probablement Corbehem).

La fin de l’après-midi s’achève dans la préparation de l’offensive ; le II/106 exécute en fin de soirée la relève du I/24 aux lisières ouest de …

Vers 21 heures, le Cdt. de la 5e D.I.N.A. est informé par un message du V° C.A. que le projet d’offensive est abandonné.

Au cours de la nuit, le contact devient plus étroit avec l’ennemi sur le canal. Renforcement des éléments ennemis qui occupent la rive ouest. Activité des feux d’infanterie et d’artillerie.

Au cours de la journée du 25, des colonnes hippomobiles ennemies ont été signalées en marche vers le Nord sur l’axe Henin-Liétard ( ?) et sur la route à l’ouest de cet axe.

Elles sont harcelées par les tirs d’artillerie de la 5e D.I.N.A. Le 22° R.A. est porté à la tombée de la nuit à l’Est de Lambus (ndlr. Lambres ? ) pour augmenter le champ d’action sur cette zone.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site