La captivité au Stalag XX B Marienbourg

Le rapport d'opérations du 1er B.M. s'arrête au 30 mai 1940.

Mon père, Marcel Busson, Sergent-chef, fût fait prisonnier à Lille, au carrefour du Boulevard de la Liberté et du Boulevard Vauban. Je ne sais pas s'il fût arrêté le 30 mai ou le lendemain.

Le fait qu'il fut arrêté à Lille m'incite à penser qu'il n'a pas participé aux combats d'Haubourdin, mais qu'il fut séparé de l'Etat-Major du bataillon et suivit le gros du bataillon à Loos-lez-Lille. Le 28 mai 1940, comme l'indique le rapport d'opérations du 1er B.M., le gros du bataillon, réuni au 106e R.I. et au III/14e zouaves, avait gagné le Sud de Lille puis Loos.

Il partit en captivité à Marienbourg sur les bords de la Vistule, en Prusse Orientale, au Stalag XXB.

 

        

 

La personne portant des lunettes est mon père, le sergent chef Marcel Busson.
A son côté, probablement Daniel Leloutre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo prise devant les baraques du stalag XX B
à Marienburg près de Dantzig en Prusse Orientale (aujourd'hui Malbork près de Densk en Pologne).

De gauche à droite:
Au premier rang, assis: Vergès, Busson, Leloutre. Un genou à terre le bérêt penché à droite: Jacques.
Au deuxième rang: Maréchal, Bérat, Messager, Détrez, Duponteil, Levebvre, Camerlinck
Au dernier rang: Carré, Guichard, Loriot, Delacourt, Rigaux, Leducq, Villerval, Deportère, Beun.
(noms inscrits derrière la photo, mais incertitudes sur le placement exact dans la photo)
Sur le côté droit, la personne en bottes, les mains dans les poches, la mèche sur le front: Raymond Martin d'Asnières, reconnu par ses filles sur cette photo en septembre 2009.

 

 

 

 

 

 

   

Cimetière du Stalag XX B: hommage rendu aux prisonniers morts pendant leur captivité.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site