La Libération à Lille en 1944

Mes parents et mes soeurs rentrèrent à Lille probablement en 1944. Leur appartement, situé rue Nicolas Leblanc, était occupé des soldats allemands. Ils furent donc logé rue Gantois par M. et Mme Ranson. Ils vécurent là les derniers moments de la guerre et en particulier les bombardements des alliés sur Lille et sa banlieue.

Le bombardement de la gare de Lille-Délivrance reste encore gravé dans la mémoire collective des Lillois, même s'ils n'ont pas connu directement cette époque: 616 morts, plus de 1.000 blessés, des scènes atroces de familles fauchées par ce déluge de bombes auquel il était impossible d'échapper. Bombes américaines...

Mon père a relaté de nombreuses fois cet événement. Reveillés en plein nuit, la famille dut descendre les 3 étages en longeant les murs de la cage d'escalier. La verrière au dessus de la cage d'escalier avait volé en éclat. Des morceaux de verre étaient fichés dans la rampe. Au dehors, il faisait clair comme en plein jour à cause des fusées lancées pour guider les bombardements.

Lille fût libérée le 3 septembre 1944.

Notre famille dut affronter les difficultés de la guerre, la captivité, l'exode. Mais elle n'a pas perdu l'un des siens comme ce fût le cas pour de nombreuses familles.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site