1er Juin 1940 Lille

Carnet du Capitaine Kriner, Commandant le 1er BM, page 230 et 231:

Et, à l'heure dite, le poignant défilé commençait. A l'adversaire auquel ils avaient tenu tête avec tant de cran les survivants de la 5e D.I.N.A., le 1er juin 1940, épuisés par la fatigue et par la faim, les traits tirés, les yeux cernés, tous ces jeunes hommes aux barbes hirsutes qui en faisaient des briscards à l'allure rude, mais glorieuse, se présentaient la tête haute, fiers.

         Ils avaient accompli jusqu'au bout leur devoir de combattants. Pour eux commençait la dure, la longue, la douloureuse épreuve de la captivité.

         Mitrailleurs du 1er Bataillon ! Héros de Seclin, d'Haubourdin, de Lambersart, bientôt vous alliez vous retrouver sur le chemin de l'exil. Mais déjà vous étiez séparés de vos officiers sous les ordres desquels vous vous étiez battus, à qui vous aviez obéi jusqu'à la mort et qui eux aussi, allaient connaître la même dure épreuve de la captivité.

Votre sacrifice n'était donc pas consommé. Vous alliez continuer sinon à vous battre les armes à la main, au moins à souffrir, à expier pour la France !

A pied, encadré par les soldats du Reich, vous alliez parcourir toute cette belle contrée des Flandres, que vous aviez arpentée depuis votre plus tendre enfance, libres et pleins d'espoir en l'avenir. Maintenant vous étiez prisonniers.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site